Pourquoi les gens décident de ne plus s’attacher

Pourquoi les gens décident de ne plus s’attacher

Pourquoi les gens décident de ne plus s’attacher

Beaucoup de personnes ne s’attachent pas parce qu’elles savent qu’être accro est mauvais. Elles décident de ne plus être affecté par la dépendance des gens. Effectivement, on s’attache à des personnes, à des choses, qui ne valent pas la peine.

On se contente de suivre les gens sans savoir si ces personnes sont bien pour nous. On est attiré par des choses qui ne sont bien , c’est comme ça, le pire ce qu’on le sait, mais on continue quand même. Ça assombrit notre logique et nos principes par le fait que notre jugement est altéré.

Pourquoi les gens décident de ne plus s’attacher :

On ne s’attache plus parce que les gens partent à un moment donné. On sait pertinemment que s’investir trop tôt dans une relation signifie que ça finir par une déception. Les gens changent, partent et ne reviennent pas toujours.

Les gens, en général, ne savent pas pas ou ils vont, et ne font rien pour le savoir.

L’attachement unilatéral nous fait du mal. Quand on sait, que l’amour n’est pas réciproque, on n’a plus envie de s’attacher et de gaspiller nos énergies. Tout le monde en donne toujours plus, pour recevoir un peu plus d’amour, mais au final nous fait mal car on s’oublie trop souvent.

On ne s’attache plus car on sait quel bien fou fait le lâcher prise, de savoir que tout n’est pas sous contrôle, savoir qu’on est imparfait, que l’amour peut partir à tout moment. On apprend à laisser faire la vie, et à continuer de vivre, évoluer. Même si l’amour rend aveugle , on sait que l’amour n’a pas toujours raison.On se détache pour ne pas être triste, de se sentir libre.

Si on ne s’attache plus, on sait quand même ce que veut dire aimer. Et on aime toujours. On comprend que les amoures peuvent varier selon les ages, notre entourage.

Tout est temporaire et on se dit l’amour existe vraiment qu’on l’apprécie pendant qu’il existe et encore présent plutôt que d’y accrocher.

 

Si vous voulez lire mon dernier article.